jeudi 12 mars 2015

Colocataires (Danielle Steel)

« Colocataires » est mon premier roman de Danielle Steel. Pour un premier contact avec les livres de cette écrivaine, je peux dire que j’ai aimé l’histoire et surtout son style simple et fluide.
« Colocataires » est l’histoire de Francesca, une propriétaire de galerie d’art à New York, dont la vie se trouve chambouler après sa rupture avec Todd, son compagnon depuis plusieurs années.
Ayant une manière différente d’envisager l’avenir de leur relation, les deux amants se sont séparés en bons amis. Mais après plusieurs années de vie commune, il est difficile de se séparer et de réapprendre à vivre seule.

En plus de la douleur de la rupture, Francesca s’est trouvée affrontée à un autre problème d’ordre financier.
Au début de leur relation, les jeunes gens ont acquis ensemble la galerie et la maison du 44 Charles Street. Ayant une valeur affective particulière pour Francesca, cette dernière a décidé de les garder et de rembourser Todd qui a préféré reprendre son ancien travail d’avocat à Wall Street.
Ayant une manière bien particulière de gérer sa très jeune galerie, Francesca n’avait pas la liquidité nécessaire pour pouvoir racheter les parts de Todd.
Fille d’un artiste célèbre et d’une riche mère qui aime collectionner les maris, Francesca ne voulait pas demander l’aide de ses parents et elle a décidé de prendre des colocataires et à vendre des tableaux offerts par son père pour améliorer l’état de ses finances.
Avec les conseils précieux de sa belle-mère et le revenu supplémentaire provenant de la location des chambres dans sa maison, Francesca commençait à se sentir optimiste. L’entrée de trois colocataires dans sa vie lui a permis de se sentir psychologiquement et financièrement mieux.
Les quatre colocataires ont vécu des moments de joies et de complicité, mais aussi de grandes douleurs qui ont bouleversé leur vie et ont scellé à jamais leur amitié. L’amitié, l’amour et la solidarité ont permis à nos héros de traverser les moments difficiles et les événements tragiques. Francesca a même fini par trouver le grand amour. Et oui, le soleil finit toujours par percer les nuages et apporter de la joie et de l’espoir.
A la fin, Francesca a décidé de quitter le 44 Charles Street. Les événements tragiques et les promesses d’une nouvelle vie ont fini par pousser la jeune femme à quitter la maison qui a tant compté pour elle. 44 Charles Street a été une étape très importante dans sa vie  mais il est temps de passer à autre chose.

« Colocataires » est un roman captivant où les hérons nous ont donné de nouvelles preuves que la persévérance, l’amour et l’amitié sont les ingrédients magiques qui donnent à la vie son goût. Ils nous ont appris qu’en se serrant les coudes, on peut sortir de situations bien difficile. Les grandes douleurs sont beaucoup mieux supportées quand il y a quelqu’un à nos côtés.
Mes livres sur Babelio.com

Popular Posts

Les Histoires de N. Fourni par Blogger.

Google+ Followers

Suivez-N